Cancer du sein & photographe

Que peut faire un photographe face au cancer du sein? Je me suis posée la question le jour où ma cliente m’a demandé de lui faire des portraits avant de subir une ablation de son sein, suite à un cancer. Elle voulait garder le souvenir de sa poitrine intacte. Nous avons fait les photos en studio, puis je lui ai demandé: et après ?

La photographie ne sert-elle qu’à garder en mémoire les bons moments ? Ne peut-elle pas aussi aider ? Bien sûr, le photographe n’est ni cancérologue ni psychologue, il ne peut guérir quoi que ce soit. Mais ma cliente allait devoir faire face à sa nouvelle image dans le miroir. Je l’ai convaincu de revenir après son ablation. Photographier, c’est l’art de mettre en lumière, l’art de faire rayonner les personnes, les lieux ou les choses. La photographie optimise son sujet, et peut ainsi aider dans l’estime de soi.

L’idée était de garder le sourire et d’aller de l’avant. Elle m’a confié qu’elle se sentait un peu « amazone » à présent. La légende des amazones raconte qu’un peuple de femmes avaient coutume de se couper le sein droit pour pouvoir tirer à l’arc.  Ce côté guerrière lui servait pour combattre son cancer et se donner du courage face aux différents traitements qu’elle allait devoir affronter.

Nous avons aussi proposer à son mari de se joindre à elle, dans cette démarche pour apprivoiser ce nouveau corps. Le sein qui lui manquait n’enlevait en rien à sa féminité. Et ces photos de couple témoignent du soutien et l’estime que lui portait son conjoint.

Avec la chimiothérapie, ma cliente a eu besoin d’exorciser tout ça avec humour. S’amuser de son faux sein avec téton intégré, remettre sa robe de mariée, déballer son stock de granules homéopathiques… Car perdre un sein était une chose parmi tout le reste en fin de compte.

cancer du sein22 sabine desprats bologna

A chaque nouvelle étape de son périple, nous avons fait une séance photo. Pour avancer et dépasser, un cap après l’autre. Mon amazone est devenue une cible, à travers laquelle la radiothérapie pouvait avoir raison de son cancer.

Au bout d’une année, le cancer a perdu la bataille. Le temps de sept prises de vue. Le temps de se reconstruire peu à peu. Le temps d’accepter: « j’accepte mon corps ainsi, car je suis en vie. »

cancer du sein17 sabine desprats bologna

cancer du sein2 sabine desprats bologna

Je rends hommage au courage que ma cliente a eu face à son cancer, à l’optimisme dont elle a fait preuve, et à la confiance qu’elle m’a porté pour réaliser ces photographies.

Sabine Desprats Bologna – Photographe & studio photo – 14 rue Paul Bely – 31100 Toulouse – 06.64.84.59.76

Me suivre sur Facebook pro

 

Publicités

5 réflexions sur “Cancer du sein & photographe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s